Nous nous reverrons en mer...
 

Partagez | 
 

 Roronoa Zoro .:. Démon noir aux trois sabres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roronoa Zoro
Fonda - Bretteur des Mugiwara

Fonda - Bretteur des Mugiwara
avatar


Actualité :

-Why you?! ~ Sanji.
-Tout peut arriver en mer. ~ Nami & Luffy.
-Débarquement. ~ Mugiwara's.

Messages : 293
Berrys : 304
Date d'inscription : 24/09/2011
Age : 21
Localisation : Sur le Vogue Merry.

Carte d'identité
Prime: /
Équipage: Chapeau de Paille.

MessageSujet: Roronoa Zoro .:. Démon noir aux trois sabres   Sam 24 Sep - 6:47





Informations


» Surnoms ; Marimo - Bretteur - Tête d'algues - Démon noir - etc.
» Sexe ; Masculin.
» Âge ; Dix-neuf ans.
» Manies ; Garder ses trois sabres à sa taille, dormir.
» Rang ; Bretteur du chapeau de paille.
» Groupe ; Pirate.
» Équipage ; Chapeau de paille. Luffy.
» Orientation sexuelle ; Bisexuel.
» Son rêve ; Devenir le plus grand sabreur du monde.



Flyremoon



» Âge ; Quinze ans.
» Pays ; Belgique.
» Présence ; Le plus souvent possible.
» Code du règlement ; Ok by me.
» Où as-tu trouvé ce fow ; J'suis le fonda.
» Perso' utilisé comme avatar ; Roronoa Zoro - One Piece.
» Mots de fin ; Vive le yaoi et le Sanji/Zoro....?


Impassible - Loyal - Calme - Sympathique {Parfois.} - Sérieux - Mystérieux - Irascible - Impétueux - Froid - Distant - Alcoolique - Flemmard - Réfléchit.


Physique

Uhm, je crois que je dois me décrire ici... Alors que dire. Je suis grand, pour un mètre septante-huit et je ne sais pas combien de kilos. Non je n'suis pas gros, loin de là. Ma musculature est d'ailleurs assez imposante mais pas non plus à rendre mon corps horrible. Je ne suis pas comme un de ces musclor machin chose. Sur mon torse se trouve une énorme cicatrice que j'ai obtenu lors de mon affrontement contre Taka no Me no Mihawk aussi surnommé Œil de Faucon, ça fait un beau souvenir. En parlant de cicatrices... Je ne saurais dire combien j'en ai tellement mon corps en est recouvert. Alors quoi d'autre, boarf, j'vais pas vous énumérer toutes les cicatrices que j'ai eu lors de mon voyage hein... Ça prendrait trop de temps. J'ai aussi un visage, comme les autres hey ouais ça t'en bouche un coin hein. Bref, comme les autres j'ai un nez, une bouche, des yeux... Les contours de mon profil sont assez carrés et fort prononcés, surtout au niveau de mon front et des tempes. Mes cheveux sont courts et de couleur verts. Ose m'appeler tête d'algue, gazon ambulant, marimo, cactus ou autre invention et tu regrettera d'avoir été mis au monde. Je sais que cette couleur est voyante, comment ne pas la remarquer aussi... Au moins je suis reconnaissable au loin. Et d'ailleurs, je suis le seul dans l'équipage à avoir une couleur originale, ça fait de moi un cas exceptionnel ahah... Enfin bref. Sur le lobe de mon oreille gauche se trouvent trois boucles d'oreilles dorées que je n'enlève jamais. Ah mais j'ai oublié de vous décrire mes yeux... À quoi ça va servir mais bon fin soit on s'en fou. Deux billes noires vous observant soit avec ennui, malice ou arrogance, plus haut, des sourcils tout aussi verts que mes cheveux -car oui c'est naturel...-, toujours froncés, accentuant mon regard qui vous fera froid dans l'dos. J'ai les yeux revolver j'y peux rien~. Bon, trêve les plaisanteries à deux balles. Je crois que j'ai tout dis niveau physique naturel... Maintenant, les vêtements. J'ai pas vraiment une super grande penderie avec de jolis costumes comme le baka cook, et d'ailleurs j'me verrais mal habillé de la sorte. Un simple chandail blanc suivit d'un pantalon noir et des bottes me suffit amplement. Ah aussi, j'ai toujours une ceinture verte autour de la taille ainsi qu'un foulard noir que j'attache sur mon bras gauche, je le met sur mon crâne lors de mes combats, pas toujours, mais j'aime bien ça donne du style.


Armes; J'ai trois sabres. Le Wado Ichimonji, qui a appartenu autrefois à Kuina que j'ai récupéré. Son grade est blanc laqué ainsi que son fourreau, la lame est droite et sans vaguelettes. Ainsi que le Sendai Kitetsu, qui est un sabre ensorcelé et qui attirerait la mort sur celui qui le manie, il est courbé, avec des vaguelettes, son tranchant est impressionnant. J'ai même mis mon bras en jeu donc pour vous dire... Enfin bref, le dernier, Yubashiri c'est un sabre long à lame courbée et sa finition est laquée, un vrai petit bijou. Je ne les quittes jamais, si un jour ça devait arriver, ce serait en extrême cas, ou urgence.



Caractère

Bon, j'ai déjà fais le physique, maintenant go pour le caractère. Que dire sur moi... Mis à part que je serais le plus grand sabreur du monde et que je battrais Mihawk! Oui c'est dans mes objectifs aussi. Mis à part ça, j'adore faire la fête, m'éclater, délirer, boire... Parce que j'le vaux bien! Bon fini l'humour à deux berrys. Boire, c'est pas priorité, le rhum, le whisky, la bière... De la gnôle quoi! Mais arrêtons de parler de ça, j'vais avoir envie d'en boire. Donc, pour me décrire un peu mentalement... J'adore me battre, plus l'adversaire est fort plus c'est intéressant. Enfin, faut quand même pas qu'il soit trop fort sinon je n'arriverais pas à le battre et ça, ça va pas. Je n'aime pas perdre c'est vrai, mais quand cela arrive, j'ai mon honneur à respecter et accepte la défaite, un coup dans le dos pour un escrimeur est un déshonneur! En fait, pour être franc, aux premiers abords, j'ai l'air froid, fier et borné. Je n'éprouve aucune marque de pitié, d'aide ou même de compassion. La seule fois où j'ai pu laisser échapper certains sentiments était le jour où Taka no Me no Mihawk m'avait battu, et m'avais mis au défi de le retrouver et de le battre, de devenir plus fort que lui. Bien sur qu'est-ce qu'il croit... On m'appelle pas Zoro Roronoa pour rien! Pour dire, j'ai une volonté de fer, au combat comme dans la vie. C'est comme si, pour moi j'étais une locomotive à vapeur dont la route est toute tracée, et peut importe les remparts qui peuvent se dresser sur mon chemin, je trouverais toujours un moyen de trouver la victoire et de continuer ma route. Je suis souvent assez conscient de la dureté des combats, mais même si certains s'avèreraient dur, jamais je n'abandonnerais, parole de Zoro! J'ai toujours su surmonter les choses, même rien qu'en regardant certains pirates ou même marins, je les fais fuir. Il parait qu'il y a quelque chose dans mon regard... Un peu comme des convictions, de l'espoir, de l'ardeur et du courage. Mais je ne suis pas que humble et sage comme certains pourraient penser... J'ai une conscience et des sentiments aussi j'vous ferais remarquer. Dans l'équipage, je suis un héros un vrai! -ou pas...- Chopper me vénère, ainsi que Usopp et Luffy. Les seuls que j'peux pas blairer, c'est peut être l'andouille qui nous sert de cuistot ou bien Nami... Cette voleuse... Je ne vous dirais pas combien de fois elle a essayé de me voler ou de me duper, je compte plus à force. La première fois c'était quand je me suis acheté mes sabres, je lui ai demandé simplement 10 000 berrys, elle m'a dit que j'devrais lui rendre le triple. Pourtant, mes sabres, j'l'ai ai eus gratis. Du coup, elle a récupéré son pognon qui n'a pas été dépensé. Mais non... Non... Fallait quand même que j'lui donne 20 000 berrys, oui j'ai énormément de dettes envers elle, j'en oublie certaines d'ailleurs. Et Robin, cette meuf, j'la sens pas. Aussi, avec tout ce qu'elle nous a fait voir... Nan j'peux pas lui faire confiance à elle. Mais je sais ce que vous dites, oui je dis sur Robin et sur Nami ainsi que sur le baka cook mais j'ai oublié le plus imbécile du lot. Luffy, notre cher capitaine adoré... Qui ne pense qu'à la bouffe, entre partie la viande, et partir à l'aventure. J'me demande même pourquoi j'ai accepté de le suivre... Et aussi de l'avoir appelé capitaine. Enfin bref. Je me bat souvent avec le cuisinier du bateau, oui, ce blond aux sourcils roulés, j'peux pas le supporter, à toujours vouloir être meilleur que moi. Mais bon passons outre ces avis sur les membres de l'équipage du chapeau de paille. En parlant de chapeau de paille, Luffy, lui, se met toujours dans des situations ambiguës, je sais même pas comment il fait. Et c'est toujours moi qui doit aller le secourir, perdant des litres de sang -je peux pas l'nier, c'est un classique... D'ailleurs je me demande comment j'fais-. Je suis également très loyal envers le reste de l'équipe, même s'il en advient que certains me sortent par les trous de nez. Je dirais même que j'ai des tendances suicidaires, ou même masochiste. Si je vous assure, reprenons quand j'ai été faire une petite visite à Arlong, quand je me suis jeté à l'eau ligoté, ne sachant pas si Nami allait venir me sauver ou non. Ou encore quand j'ai acheté mes sabres, j'avais mis un de mes bras en jeu. J'ai quelque chose d'inné, de naturel, que je dégage avec une aisance folle. Ma classe n'a d'égale que mon talent, sabres en mains et un entre les dents... Uhm. Pourtant, je trouve toujours des moyens de rectifier des choses, donner une raison à tout et n'importe quoi. C'est toujours ceci qui explique cela, j'ai fais ça car y avait ci etc. Et je ne me prive pas de claironner ce que je crois qui serait meilleur pour certains. Bien que je me paye souvent une glace à trois boules -une bonne paire de bosses- sur le crâne. Même parfois, quand je juge des choses qui paraissent correctes, Sanji ne peut s'empêcher de dire un truc ressemblant à " Ça m'arrache le cœur de l'admettre, mais ce que dit Marimo ... " suivit d'un avis positif qui me met encore plus de fierté dans la poitrine. Oui, on a entendu cette phrase mainte et mainte fois. Je peux aussi ajouter que certains ont fini par déteindre sur moi, prenons Johnny et Yosaku comme exemple, vous me suivez? Et bien ça, c'est parce que je suis fier, brave, vaillant et admirable dans de nombreux points. Je sais que je met beaucoup de mes qualités en valeurs, mais ce n'est que pure vérité. J'avais aussi oublié de préciser que je n'ai absolument aucun sens de l'orientation... Ne jamais me faire confiance pour mener quelqu'un ou autre. Même quand on m'indique le chemin ou quand je suis quelqu'un, j'arrive à me perdre... Arf. Bref bref bref, je crois avoir fini avec cette partie, après viendra l'histoire...



Histoire

Mon histoire? Elle n'est pas très brillante je dois l'avouer... Alors accrochez vous bien je répèterais pas deux fois.

Étant petit, j'étais élève dans un dojo du village Shimotsuki. Je me spécialisa dans le domaine nitoryu, ou aussi du style de combat à deux sabres. J'étais déjà fort, sachant me battre contre des adultes etc. Sauf un... Ou plutôt, une. Kuina était son nom. Impossible, je n'arrivais jamais à la battre, elle était plus forte que moi, beaucoup plus forte. Un jour, je décida de me jeter à l'eau -pas pour de vrai hein...- et lui lança un défit avec de vrai sabres. Car oui, je ne me battais qu'avec des katanas de bois. Bien sur, je n'avais jamais testé de vraies armes... Et oui, c'était plus lourd que le bois. Encore une fois que Kuina me battait. Pour l'avouer, j'étais en train de chialer, car je ne serais jamais le plus grand sabreur du monde, mon rêve le plus précieux. C'est là que j'appris que c'était également celui de la fille qui me battait à chaque reprises. Mais elle, ne pouvait malheureusement pas le devenir vu qu'elle devenait une femme, et que, une femme c'est plus faible qu'un homme... Aussi qu'elle n'aurait pas la force physique pour y parvenir. Sottises, si elle voulait vraiment le devenir, elle le peut, il suffit juste de le vouloir. C'est là qu'on se fit une promesse. Celle que l'un de nous deux deviendra le plus grand bretteur du monde. Malheureusement... Le lendemain... Fut un jour tragique. Lorsque j'appris que Kuina avait fait une chute mortelle dans les escaliers, je me disais que c'était impossible, pas maintenant... Surtout pas après la promesse que l'ont venait de se faire. C'est là que je réalisa que je devais tenir mes engagements, cette dite promesse que je devais garder. Cette promesse que j'honorerais quoi qu'il arrive. Devenir le plus grand sabreur du monde, voilà mon rêve. Je demanda à mon maitre de me confier le sabre de Kuina alias le Wadô Ichimonji. Les années passèrent rapidement je dois l'avouer. Puis fut arrivé le jour où je décida de quitter mon village et de partir en mer. Je me fit alors chasseur de primes pour pouvoir manger et entretenir mes sabres. Très vite, je fut surnommé "Zoro le chasseur de pirates". Dès cette époque, Baroque Works me proposa de rejoindre le groupe, mais je refusa catégoriquement, tout ce tralala ne m'intéresse pas, surtout si je n'étais pas le chef... Ensuite, je me rendit sur l'île de Shell, là où j'eus un petit différent avec le fils du Colonel Morgan. Pour la cause d'avoir défendu un restaurant... Et d'avoir abimé le loup dudit fils. On avait fait un pari, si je tenais bon pendant un mois sans manger, ni boire, attaché à un poteau j'étais libre. J'acceptais, c'était pas ça qui allait me tuer après tout. Dix jours après, je rencontra un gamin étrange nommé Monkey D. Luffy, totalement perdu, innocent et tout le tralala au premier coup d'œil. Ce dernier n'arrêtait pas de répéter des choses du genre "rejoins mon équipage!" jusqu'au moment où ça se corsa un peu. Un dénommé Coby était arrivé et a essayé -en vain- de me détacher en me disant que j'allais me faire exécuter par cette enflure de fils du colonel. Luffy était aussi là en me demandant où j'avais mis mon sabre, je lui précisa qu'ils devaient être dans la chambre d'Hermep -donc le fils du colonel- comme pièce à convictions. Cette andouille avait foncé tête baissée et m'avait ramené mes trois sabres, étant étonné que j'en ai trois. Oui, le troisième je le met dans ma bouche, apparemment ça fait "trop classe". Je fut aussi surpris en voyant Luffy dévier les balles... Il avait donc mangé un des fruits du démon, le fruit du gum-gum aussi dit fruit du caoutchoutier. Finalement, ont mit K-O le colonel Morgan et on prirent la mer. C'est d'ailleurs là que je me rendis compte que j'étais dans un beau merdier... J'étais de un, le seul homme de l'équipage -sans compter le capitaine, Luffy- et le bateau n'était autre qu'une petite barque de pêche... Et dire que j'avais osé l'appeler Capitaine... Enfin. Je ne vais pas tout énumérer non plus, Coby avait été dans la marine au final, et moi dans la barque accompagné de mon nouveau capitaine.

Après, nous avions fait escale sur une autre île dont je ne me rappelle plus le nom, et on a rencontré une certaine Nami, ainsi que Baggy le Clown. Luffy nous avait mit dans un sacré pétrin il faut l'avouer... Au final, on s'en est plutôt bien sortit. La rousse avait finalement décidé de nous rejoindre dans l'équipage, avec un bateau de plus d'ailleurs. Au moins, elle savait naviguer. On continua donc notre route sur les mers, et avons fait arrêt dans un petit village nommé Syrup, c'est là que nous avons fait la prodigieuse rencontre d'un menteur j'ai nommé... Usopp. Nous voilà encore dans un sacré foutoir, on apprit alors que le fameux capitaine Crow avait décidé d'exterminer toute la ville et aussi Mademoiselle Kaya, enfin, on offrit notre aide à ce dit menteur et mirent fin aux jours de ce pirate. En gage de gratitude, Kaya et Merry nous offrirent un bateau, une caravelle nommée Vogue Merry avec étrangement, la même tête que Merry... Un bouc surement. Enfin bref, on recruta Usopp dans notre équipage. Nous voilà quatre. On croisa aussi la route d'un bateau restaurant, le Baratie. Luffy avait eu la délicate attention de dévier un boulet de canon gentiment offert par la marine tout droit sur ce bateau... Zeff, le patron de ce fameux bateau avait décidé de le faire travailler pendant quelques années pour qu'il rembourse ses dettes. On fit aussi la rencontre de Sanji, un cuisinier-serveur qui travaillait là. Notre capitaine voulait à tout prix le recruter vu que sa cuisiner, il faut l'avouer, est délicieuse. Mais non, il n'avait pas envie de quitter son boulot. Un certain Don Krieg arriva aussi, à cause de Gyn qui l'avait amené là, sois disant car il y avait des cuistot généreux qui donnent de la bouffe à n'importe qui. Il prétendait que ses navires avaient été coulés par un homme, Œil de Faucon alias Mihawk. Ce type... Que je recherchais depuis des lustres... je pus enfin le rencontrer juste après, je ne pus m'empêcher de remarquer l'énorme bateau se faire couper en deux par ... Mihawk. L'un des sep capitaines corsaires, le plus puissant escrimeur du monde. Enfin, je le rencontrais. Je ne pus m'empêcher de le provoquer en duel, et compris tout de suite que je n'étais pas à la hauteur. J'eus donc droit à une défaite cuisante, et garda une énorme cicatrice sur le torse comme souvenir. C'est là que je me suis dis de ne plus jamais perdre un seul combat et de m'améliorer pour enfin pouvoir le vaincre... Une fois Don Krieg battu par Luffy, on se mirent à la recherche du Vogue Merry ainsi que de cette voleuse de Nami. Apparemment, elle était allée au village de Cocoyashi, aussi l'endroit où Arlong imposait sa dictature. Je ne vais pas tout vous énumérer non plus... Ce que je me souviens, c'était de m'être fait attacher par Usopp et Yosaku pour ensuite me faire prendre en otage par les hommes-poissons, puis me faire délivrer par Nami, massacrer la troupe d'Arlong, trouver un beau siège rien que pour moi, m'assoir dessus, puis entendre un bruit, me faire passer pour un invité d'Arlong auprès d'un poulpe qui m'emmena à un village voisin où Arlong devait être, mais finalement il n'était pas là du coup j'ai du retourner à pieds à Arlong-Park étant ralentit par des imbéciles dans un bateau que je m'étais pris en pleine face... Jusqu'au moment où Sanji, Luffy et moi avons été rendre une petite visite à Arlong pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Après ce petit passage, le Vogue Merry fit une petite escale à Logue Town la ville où tout fini et où tout à commencé. Là où Gold Roger a rendu l'âme. Luffy avait d'ailleurs manqué de se faire tuer par Baggy et Albrida. J'ai pu aussi avoir de nouveaux sabres et faire la rencontre de Tashigi, commandant de la Marine, ainsi que le colonel Smoker qui en voulait particulièrement à Luffy. On fini par quitter l'île et se diriger vers Reverse Moutaine, et enfin être sur Grand Line. Là où, directement on fut avalés par une baleine géante nommée Laboon. Finalement, on en est ressortis indemnes grâce à un vieux qui habitait à l'intérieur. Plus on est de fous plus on rit hein... Il nous expliqua aussi comment faire pour voyager sur cette mer, nous disant aussi qu'il fallait un Log Pose, que notre capitaine avait trouvé sur le bateau. Lui et Sanji réussirent à l'exploser pour ensuite finir dans l'eau par une Nami en colère. Heureusement que le vieux en avait un, qu'il nous confia. J'ai aussi oublié de dire qu'on avait rencontré Mister 9 et Miss Wednesday qui nous supplièrent de les emmener jusqu'à Wiskey Peak -vu que le Log Pose que Luffy avait trouvé (et explosé) leur appartenaient.

Je compris une fois arrivé sur l'île -et après avoir fait la fête, but comme un trou etc- que c'était en fait un lieu remplit de chasseurs de primes et d'agent du Baroque Works. Cette fameuse association qui avait voulu me recruter il y a longtemps... Et que j'avais refusé. Pour survivre, je dus me battre contre toute la ville -ou presque-. Pour ensuite me battre contre mon andouille de capitaine qui croyait que ces gens étaient de gentils petits citoyens. J'appris également que la fameuse Miss Wednesday n'était autre que la princesse Vivi Nefertari du Royaume d'Alabasta et qu'il fallait absolument qu'elle rentre chez elle avant qu'il ne soit trop tard pour une raison complètement loufoque, enfin, Mister 0, aussi dit Crocodile -car elle a finalement vendu la mèche et nous a révélé son nom...- veut conquérir la ville machin bidule truc. On a donc quitté Wiskey Peak avec Karoo et Vivi pour se diriger vers Alabasta. Ceci dit, nous avons fait un arrêt sur Little Garden, un île qui datait de la préhistoire apparemment, et où deux géants se trouvaient. On a pu aussi avoir l'occasion de se battre contre Mister 3 -j'en ai reçu un beau souvenir, deux belles cicatrices aux pieds après avoir voulu les couper-, Nami, Vivi et moi avons aussi failli devenir de belles statues de cire -bah, oui j'avais pris la pose-. Après, il y eu aussi Mister 5 et Miss Valentine qui finirent par être mis au tapis. Et c'est là que les choses se compliquent un peu. Nami est malade, a beaucoup de fièvre et il faut absolument la guérir. On a aperçut une île non loin, juste après avoir été attaqués par un certain Wapol qui a apprit comment voler grâce à Luffy. L'équipage du chapeau de paille se dirige donc à présent vers cette île qui semble enneigée...






Codage by Flyremoon.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Spoiler:
 


┏━━━┳━┓╋┏┳━━━┓┏━━━┳━━┳━━━┳━━━┳­­­━━━┓
┃┏━┓┃┃┗┓┃┃┏━━┛┃┏━┓┣┫┣┫┏━━┫┏━┓┃­­­┏━━┛
┃┃╋┃┃┏┓┗┛┃┗━━┓┃┗━┛┃┃┃┃┗━━┫┃╋┗┫­­­┗━━┓
┃┃╋┃┃┃┗┓┃┃┏━━┛┃┏━━┛┃┃┃┏━━┫┃╋┏┫­­­┏━━┛
┃┗━┛┃┃╋┃┃┃┗━━┓┃┃╋╋┏┫┣┫┗━━┫┗━┛┃­­­┗━━┓
┗━━━┻┛╋┗━┻━━━┛┗┛╋╋┗━━┻━━━┻━━━┻­­­━━━┛

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universite-aoika.forumgratuit.be/
 

Roronoa Zoro .:. Démon noir aux trois sabres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Roronoa Zoro, un sabreur qui à la tête dans les étoiles.
» Trinquons mon joli yohooo! ♪ [PV : Roronoa Zoro]
» Trois contre deux? Mais c'est de la triche!
» Gallerie de Balmung
» Les Trois Mousquetaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sea World :: Port du commencement :: Présentations :: Validés-