Nous nous reverrons en mer...
 

Partagez | 
 

 || Alphard Castiel ; A Falling Star

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: || Alphard Castiel ; A Falling Star   Lun 13 Fév - 6:27



Castiel Alphard



Giulio Di Bondone © Lucky Dog
Informations
Chasseur de primes


  • Surnom: L’Étoile Solitaire
  • Âge: 24 ans
  • Sexe: Masculin
  • Sexualité: Bisexuel
  • Manies: Il lui arrive de fixer un point quelconque sans bouger, ni rien dire.
  • Particularité: Alphard possède deux personnalités. (voir description mentale)
  • Groupe: Chasseur de primes
  • Fruit du démon: Sakkaku Sakkaku no Mi ; Le fruit de l'Illusion.
  • Équipage: Aucun, il travaille seul.







.:Description physique:.

  • Apparence: "I know you're always there
    To hear my every prayer inside I'm clinging to...
    "

    Alphard est un jeune homme de 24 ans au corps quelque peu androgyne. Ne vous y fiez pourtant pas. Arborant de courts cheveux mauves caressant sa nuque, il laisse constamment une large mèche retomber sur son œil gauche. Dissimulerait-il les vestiges d'un accident ? Absolument pas. Alphard n'est pas borgne. C'est juste sa manière de se coiffer. Ses yeux sont de couleur améthystes, rappelant la couleur de sa tignasse. Sa peau est d'une blancheur peu commune. Est-il un cadavre ? Non, tout de même pas. Il n'a jamais pu expliquer le phénomène de cette pâleur étrange. Et c'est son dernier souci que de se renseigner à ce sujet. De carrure ni impressionnante ni ridicule, il est difficile de juger si ses muscles sont bien développés ou non. En effet, le jeune homme ne montre jamais son corps. Ce dernier étant parsemé d'un nombre non négligeable de cicatrices. Alphard a pour habitude de porter des vêtements amples et confortables, ce qui facilite grandement ses déplacements. En parlant de vêtements, on constatera que l'animal n'aime guère les couleurs criardes. Le rouge sang, le noir, le blanc et le violet sont les couleurs essentielles constituant sa garde-robe. Côté accessoires, Alphard ne se contente que de très peu. Une paire de gant lorsqu'il travaille est amplement suffisante. Et parfois une écharpe, mauve également. Remarquons également qu'il ne quitte jamais un pendentif fait d'argent. Ce qu'il représente ? Certains ont tendance à croire qu'il s'agit d'un sabre. Or la vérité est toute autre. Bonne chance à vous si vous souhaitez en découvrir la nature, Alphard ne vous le dira jamais.
  • Armes: Les armes tranchantes en général.

.:Personnalité:.

  • Caractère: "The promise of a lifetime
    I hear the words you say...
    "

    Alphard possède deux personnalités. Black & White.
    Lorsqu'Alphard est "White", c'est un jeune homme peu bavard mais très souriant. Il aide les personnes en difficulté qu'il croise, s'arrête parfois pour se joindre à des jeux d'enfants, ... Bref, Alphard est un jeune homme très social, bien que peu bavard. Il n'aime pas vraiment parler inutilement. Ni sans y être invité. Gêné face aux compliments, il devient alors timide et ses joues virent toujours au rose. Tâchez de ne pas trop le taquiner, sinon, il va finir par fuir en courant. Alphard est ainsi dans la vie de tous les jours. Gentil, affectueux, aimable, ...
    Mais c'est une autre paire de manche lorsqu'il devient "Black". En effet, Alphard devient quelqu'un de très sombre et de sans coeur. Il n'a aucune pitié et adopte une attitude des plus violentes. Rapide et calculateur, il manque rarement ses coups. Observateur, il ne fonce jamais tête basse sans avoir pris connaissance de chaque facteur pouvant jouer au combat. Ce sont ses yeux qui lui permettent une parfaite analyse du moindre petit détail. Cependant, son arrogance et son cynisme sont à son paroxysme lorsqu'il est "Black". Ce qui constitue une faiblesse car il devient impulsif et susceptible. Très susceptible... Une vraie plaie./VLAN/
    Remarque ; Alphard "White" ne se rappelle pas toujours des moments où il est "Black".
  • Son rêve: Aucun en particulier.

.:Passé:.

  • Son histoire: "To never walk away from me and leave behind
    The promise of a lifetime.
    "

    Chapter One ; Birth & Power.

    Je suis né sur une île perdue de South Blue. Une île si calme que même la Marine n’a, visiblement, jamais jugé utile d’y envoyer ses troupes. Si ce n’est un groupe de 10 soldats maximum. « Au cas où » qu’ils disaient. Enfin, ceci m’importe peu, encore aujourd’hui. Mes parents étaient d’honorables personnes sans histoires. Mon père était un commerçant de fruits et légumes. Un grand homme de par sa taille et sa sagesse. Il n’aimait pas la violence, sous n’importe quelle forme fut-elle. Il était respecté et aimé par tout le monde dans ce petit village. Ma mère, elle, était la gérante de la bibliothèque de la ville. Passionnée par les livres, elle me lisait toujours des histoires toutes aussi farfelues les unes que les autres.
    Mon enfance reste une partie de ma vie qui sera toujours très floue. J’ai très peu de souvenirs de cette époque.
    Cependant, je me rappelle très bien de la naissance de ma petite sœur lorsque j’avais 8 ans. Une jolie petite fille que mes parents ont décidé d’appeler Cassiopée. Alphard et Cassiopée… Ais-je mentionné le fait que mes parents partageaient un amour similaire envers cette chère étendue céleste nocturne ? Ma sœur et moi avons hérité d’un nom de constellation car nos parents aimaient les étoiles. Tout simplement.
    Et j’aimais ma petite sœur. Je la chérissais du plus profond de mon petit cœur. Même du haut de mon jeune âge, je promettais déjà d’être toujours là pour elle. De la protéger comme si ma vie en dépendait. Des promesses dont l’ampleur n’était pas mesurable. J’étais qu’un gamin à cette époque.
    Une fois, par le plus grand des hasards, mon père ramena un étrange fruit qu’il avait surnommé comme étant un fruit du démon. Il ne voulait pas qu’on y touche. Une interdiction formelle. Et pourtant… en voulant empêcher ma sœur de l’ingurgiter, je l’ai moi-même mangé. Comment ça s’est passé ? Honnêtement, je ne m’en rappelle pas très bien. Mais je sais que je l’ai mangé. Quel mauvais goût. Papa avait été en colère cette fois. Je ne pouvais plus nager d’après lui. Quelques jours plus tard, j’ai présenté quelques changements. Je pouvais créer des illusions. Manipuler, de façon psychique, mes proches afin de leur faire croire ce que je voulais. Cependant, ma maîtrise de ce nouveau don était assez précaire. Par conséquent, je n’utilisais pas vraiment ce don, par peur de faire des bêtises. D’après les recherches de Maman, il s’agissait du Sakkaku Sakkaku no Mi, le fruit de l’Illusion. Mes parents étaient un peu inquiets, mais ils ne considéraient pas comme un monstre. Et Cassiopée, elle, adorait cette image de « héros » que j’avais, avec ce don. Nais notre enfance avait été très heureuse mis à part ça. Nos parents nous aimaient, nous n’avions besoin de rien. Et on a grandi dans de bonnes conditions, jusqu’à ce jour…

    Chapter Two ; Fire & Murder.

    Notre paisible île fut, un jour, l’objet de la visite d’un navire pirate. Petit, on m’avait dit de se méfier d’eux et de ne surtout pas les provoquer. De les fuir pour éviter les ennuis. Baisser la tête en somme. Ces fameux pirates furent donc de visite sur notre île. Un simple arrêt pour se réapprovisionner. Sauf que rien ne sembla se dérouler comme ils l’espéraient. Mon père, un brave homme, n’a pas accepté que les pirates ne paient pas leurs achats. Quoi de plus naturel que de s’opposer à pareille pratique ? Les pirates ont étrangement accepté de payer, un sourire narquois tracé sur leurs lèvres. Ma sœur et moi avions assisté à la scène depuis le fond de la boutique.
    Le soir, lors du repas, l’atmosphère était pesante. Mais seul moi semblait m’en rendre compte. Mes yeux furetaient partout, à la recherche du moindre mouvement suspect. J’avais envie de hurler. De prévenir ma famille que quelque chose se tramait. Mais comment justifier mes soupçons ? Je n’étais qu’un gamin. Un simple gamin. Quittant la table avec précipitation, je pris la fuite sous les exclamations de mes parents.
    La fraîcheur de la nuit me pinça les joues alors que je m’élançais dans les rues du village en courant. Ma conscience me dictait de fuir, de m’éloigner. Me stoppant brusquement, un détail m’apparut en pleine course. Cassiopée. Je l’avais laissée derrière moi. J’ai promis de la protéger quoi qu’il m’en coûte. Tournant les talons, je me souviens encore du choc de mon corps contre cette impressionnante carrure. Un pirate dont le visage ne m’était pas inconnu. Son visage était placardé dans le village, sur des avis de recherche. Sa main s’empara de ma gorge, me soulevant du sol comme si je n’avais été qu’une vulgaire branche d’arbre.

    - Où comptais-tu aller toi ? Tu n’y échapperas pas non plus, morveux.
    - Echapper à quoi ?! Lâchez-moi !

    Il m’asséna un coup si violent que je perdis connaissance. Quelques minutes plus tard, je repris conscience au milieu d’une chaleur étouffante. Ma tête tournait et je sentais une texture désagréable coagulée à ma peau. Du sang. Mon sang. J’étais tétanisé et ne pensais qu’à une chose, retrouver ma famille. Autour de moi, un brasier géant. Les maisons brûlaient, les cris résonnaient autant que les rires. Me relevant, je titubais pour prendre connaissance de ma position. Comment ne pas reconnaître cette douce maison dans laquelle j’ai vécu ? Comment ne pas reconnaître les corps gisant au sol ? Mon père et ma mère baignant dans les flaques de leur propre sang, et entourés des flammes dévorant déjà leur chair. Un hurlement se forma dans ma gorge mais ne parvint pas à sortir. Seuls une quinte de toux me prit, à cause de la fumée. J’avais beau cherché un troisième corps, sans résultat. Je ne trouvais pas Cassiopée. Ne pouvant m’attarder ici, je pris la difficile décision de sortir, les larmes inondant mes joues. Une voix grave retentit. Une voix pas inconnue, aussitôt suivie d’une autre plus aigüe. Cassiopée. Je me hâtais de les chercher du regard. Ma seule famille était à présent Cassiopée. Je ne pouvais pas la laisser sans défense face à des brutes faisant 10 fois sa corpulence.

    - Pourquoi vous avez tué papa, maman et Oniichan ?! Et pourquoi vous brûlez le village sales pirates moches et puants ?!
    - C’est qu’elle serait presque hargneuse cette petite.

    Des rires retentirent tandis que j’apparus en face d’eux. Le mastodonte, n’étant autre que celui qui m’avait assommé, secouait ma sœur avec un plaisir certain. Mon sang ne fit qu’un tour et ma voix leur hurla de la laisser tranquille. Un hurlement si brusque que mes cordes vocales en furent déchirées de douleur. Tous se tournèrent vers moi, d’abord surpris puis hilares. Ma sœur était en pleurs, la détresse se lisant dans ses yeux améthystes. Son visage était couvert de suie, autant que ses beaux cheveux blancs.

    - Laissez-la !
    - Et que vas-tu faire si nous ne le faisons pas morveux ?
    - Je vous tuerais !

    J’étais fou de penser que j’avais la moindre chance, du haut de mes 14 ans, face à de pareils monstres. Cassiopée se débattait comme un ver de terre dans les griffes d’un vautour. J’étais à la fois furieux et inquiet. Je ne voulais pas qu’ils lui fassent du mal. Pas à elle. Malheureusement, mes prières furent vaines. Un craquement sourd s’échappa de ma sœur. La nuque brisée par la main du pirate, ses yeux se recouvrirent d’un voile opaque, ses petits bras retombant mollement le long de son petit corps. Le mastodonte me balança ma sœur comme s’il avait s’agit d’un vulgaire déchet. La rattrapant faiblement, je perdis l’équilibre et me retrouva au sol, Cassiopée dans mes bras. Morte. Il venait de la tuer, là, sous mes yeux. Et je n’ai rien pu faire. J’avais promis de la protéger. Quoi qu’il m’en coûte. J’avais promis de donner ma vie pour elle. J’avais promis qu’elle serait heureuse. Et voilà mes promesses envolées, rompues. Parce que j’étais faible. Je n’ai pas pu respecter mes promesses…
    Les rires des pirates n’eurent pour effet que d’augmenter ma colère. Déposant ma sœur au sol, je m’avançais vers eux. Leurs visages devinrent si pâles que ça m’arracha un sourire. J’avais promis de ne pas me servir de mon don, mais les circonstances ont fait que rien n’aurait pu m’arrêter à tuer ces gens.
    Cependant, je ne maîtrisais pas encore très bien ce pouvoir, si bien que je m’embrouillais moi-même l’esprit avec mes nombreuses illusions, à tel point que ces maudits pirates purent prendre la fuite. Je perdis alors connaissance, bien trop épuisé.

    Chapter Three ; Marine & Hunt.

    Je me souviens m’être réveillé, couvert de bandages. Je ne reconnaissais pas les lieux, mais il ne me fallut pas très longtemps avant de comprendre que j’étais sous une tente. Me redressant avec difficulté, je remarqua la présence d’hommes en uniformes. Des Marines. Mes poings se sont serrés autant que mes dents. Pourquoi n’étaient-ils pas arrivés plus tôt ? Pourquoi ont-ils toujours jugé que notre village était à l’abri des pirates, hein ?! Quittant mon lit de fortune, je quitta la tente. Ma seule idée était de retrouver Cassiopée. Je voulais la voir, rien qu’une dernière fois.

    - Eh petit ! Tu devrais rester couché !
    - Foutez-moi la paix.

    Ma voix rauque surprit mon interlocuteur. Je continuai alors ma route vers les cadavres qui s’alignaient. Je reconnus sans mal les corps de nombreux villageois. Les corps brûlés étaient alignés ailleurs. Inutile d’être un génie pour comprendre que mes parents en faisaient partis. Mais moi, c’était Cassiopée que je cherchais. Je la trouvai, là, entre deux autres villageois. Je me souviens soulever son corps frêle, malgré les exclamations des Marines. Mon subconscient créa des illusions, histoire de les occuper, pendant que j’emmena ma jeune sœur pour l’enterrer de mes mains. Au pied d’un chêne, je lui fis mes adieux, récupérant, en souvenir, le pendentif auquel elle tenait tant. Nouant le cordon autour de ma nuque, je recouvris son petit corps avec de la terre, lui accordant une dernière prière pour qu’elle repose en paix.
    Je détestais les pirates. Je me promis de les traquer jusqu’à ma mort. Mais pour ça, pas question de devenir Marine. Ces pantins qui n’agissent pas de leur plein gré, c’est pathétique. Seule l’option de Chasseur de primes s’offrait à moi. Ma décision était prise.

    Chapter Four ; Now.

    Aujourd’hui, je suis crains de plusieurs pirates. Je me suis fais un nom, malgré moi. J’ai appris à maîtriser les pouvoirs du Sakkaku Sakkaku no Mi et les utiliser à mon avantage. Grâce à lui, il est rare que je ne parvienne pas à piéger ma proie. Rien ne m’arrêtera jamais à présent. Alphard est mon nom, retenez-le bien.
    It’s time to play, fuckin’ brats !





Chu'


Âge: 18 ans
Pays: France
Présence sur le forum : La même qu'avec Ace.
Code du règlement : Le rat est passé par là ♪
Mot de la fin: Squick ?
Où as-tu trouvé ce forum: Avec mon double compte ? OwO *meurt*

Codage © Flyremoon



Dernière édition par Castiel Alphard le Sam 3 Mar - 4:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: || Alphard Castiel ; A Falling Star   Sam 3 Mar - 4:24

    Fiche terminée.
    J'espère que ça conviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Roronoa Zoro
Fonda - Bretteur des Mugiwara

Fonda - Bretteur des Mugiwara
avatar


Actualité :

-Why you?! ~ Sanji.
-Tout peut arriver en mer. ~ Nami & Luffy.
-Débarquement. ~ Mugiwara's.

Messages : 293
Berrys : 304
Date d'inscription : 24/09/2011
Age : 21
Localisation : Sur le Vogue Merry.

Carte d'identité
Prime: /
Équipage: Chapeau de Paille.

MessageSujet: Re: || Alphard Castiel ; A Falling Star   Sam 3 Mar - 9:40

    Moi ça me va, je crois que tout est parfait donc, je me fais le plaisir de te valider, bons rps! :3

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Spoiler:
 


┏━━━┳━┓╋┏┳━━━┓┏━━━┳━━┳━━━┳━━━┳­­­━━━┓
┃┏━┓┃┃┗┓┃┃┏━━┛┃┏━┓┣┫┣┫┏━━┫┏━┓┃­­­┏━━┛
┃┃╋┃┃┏┓┗┛┃┗━━┓┃┗━┛┃┃┃┃┗━━┫┃╋┗┫­­­┗━━┓
┃┃╋┃┃┃┗┓┃┃┏━━┛┃┏━━┛┃┃┃┏━━┫┃╋┏┫­­­┏━━┛
┃┗━┛┃┃╋┃┃┃┗━━┓┃┃╋╋┏┫┣┫┗━━┫┗━┛┃­­­┗━━┓
┗━━━┻┛╋┗━┻━━━┛┗┛╋╋┗━━┻━━━┻━━━┻­­­━━━┛

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universite-aoika.forumgratuit.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: || Alphard Castiel ; A Falling Star   

Revenir en haut Aller en bas
 

|| Alphard Castiel ; A Falling Star

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Star Wars Pocket Models TGC
» sable, caniche star
» Star Wars Starship Battle
» Vendredi des fans STAR WARS: The Old Republic
» A la recherche de la nouvelle star...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sea World :: Port du commencement :: Présentations :: Archives-