Nous nous reverrons en mer...
 

Partagez | 
 

 Présentation d'un samourai pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Présentation d'un samourai pas comme les autres   Sam 18 Fév - 14:46



NOM & PRÉNOM



Okita Souji de Hakuoki Shinsengumi Kitan
Informations
Rang


  • Surnom: L'épéiste de l'ombre.
  • Âge: 19 ans.
  • Sexe: Masculin.
  • Sexualité: Hétéro.
  • Manies: Manger des choses sucrées.
  • Particularité: Aime beaucoup les sarcasmes.
  • Groupe: Civil pour l'instant, puis pirate.
  • Équipage: les Silver Blade no Kaizoku (Mon équipage).







[color=black]
.:Description physique:.

  • Apparence: |Pour commencer, je dirais qu’Ikki est un jeune homme de taille moyenne, il doit mesurer 1m80,cela n’est pas exceptionnel. Ikki est plutôt mince, ce n’est pas une masse dû à sa morphologie, mais il est loin d’être un squelette. Ses entraînements quotidiens lui ont apportés une musculature visible… Uniquement une fois torse nu. Disons juste que pour son âge, Ikki présente une carrure normale de jeune adulte.

    Attelons-nous maintenant à son visage : Celui-ci présente des traits particuliers. Par exemple, les yeux du jeune homme sont de couleur rouge, ce n’est pas un rouge pur, mais un rouge assez clair, un rouge plutôt apaisant. Malgré des yeux d’une couleur très belle, cette couleur est trop inhabituelle, et peut rebuter les plus catholiques, pouvant le qualifier de « démon ». Ses cheveux sont blancs, bien qu’Ikki possédait des cheveux marrons de base. Ses cheveux sont mi-raide, sa coupe de cheveux semble fouillis, une mèche tombant entre ses deux yeux, le reste partant dans des sens différents. On peut noter que les lèvres d’Ikki arborent souvent un sourire mesquin quand les moments ne sont pas au combat, c’est un signe qui veut en général dire qu’il s’apprête à faire un sarcasme, ce sourire est généralement accompagné d'un regard assez fourbe,pouvant vous faire frissonner. Son visage est plutôt pâle, pas comme celui d’un malade, il a juste la peau assez blanche, mais cela lui va bien, sa peau s’accorde parfaitement avec la couleur de ses cheveux et fait d’autant plus ressortir ses yeux. Pour conclure disons donc que le visage d’Ikki est plutôt séduisant bien qu’inhabituel, même si il faudrait penser à lui enlever ce petit sourire aux lèvres.

    Niveau vêtements, le jeune bretteur porte des vêtements que son maître avait prévu pour lui, tout droit sorti du pays des samouraïs ; mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’un kimono traditionnel : Ikki possède une sorte de veste sans manche, doté d’un petit col, qui descend jusqu’en bas des cuisses, et s’arrête un peu avant le genou. Cette veste en soie présente plusieurs couleurs : Les contours de la veste sont de couleurs rouge, le col et la zone situé vers les épaules sont jaune, ainsi que le bas de sa veste, et le reste de la veste est noir, ainsi que la bordure de la veste dans la partie basse de celle-ci, on peut d’ailleurs remarquer des motifs de couleur jaune/dorée sur la partie noire de la veste, des motifs de fleurs essentiellement, bien qu’on peut y apercevoir légèrement le corps d’un dragon sur le haut de la veste. En dessous de sa veste, le jeune homme possède une chemise noire, à manche longue, ainsi qu’un t-shirt vert kaki avec un col en V très profond. D’ailleurs la chemise d’Ikki est constamment ouverte, laissant apparaître son torse ainsi que légèrement le début de son abdomen. Ikki porte aussi des gants en soie de couleur rouge, des gants longs recouvrant tout son avant bras, et s’arrêtant avant les doigts, les laissant s’exposer intégralement. De plus les manches de la chemise sont rentrées à l’intérieur de ces gants, cela donne l’impression que les gants et que la chemise forment un même vêtement. Le jeune homme porte un tissu blanc autour de sa taille, qui lui sert à porter ses deux sabres. Le jeune bretteur porte un pantalon noir de la même couleur que sa chemise, ainsi que des bottes en cuir de couleur marron. Ikki est donc un homme plutôt charmant, il peut paraître charismatique et enjoué comme il peut paraître froid et un brin sarcastique.

    Venons en brièvement à ses aptitudes physique, Ikki est en bonne condition physique. Il ne possède pas une force extraordinaire ; celle-ci est dans la norme sans excès, de toute façon il n’en a pas besoin : De là ou il vient, on pouvait faire des ravages seulement grâce à la technique et à la qualité du maniement de son sabre, mais un duel de force pure ne l’amènera pas à son avantage. Le jeune bretteur possède une bonne endurance, habitué à recevoir des coups de la part de son maître, il pourra encaisser plusieurs coups sans forcément être dans l’incapacité de se battre, mais là ou Ikki se démarque particulièrement est son jeu de jambes : Celui-ci est exceptionnel. Sa vitesse est bien supérieur à celle d’un combattant de base, et son jeu de jambe lui permet de réaliser toute sorte de figure plutôt impressionnante, c’est en quelque sorte son atout, combiné avec sa maîtrise de la voie du sabre des samouraïs.

  • Armes: Hitomishiri Hana (l'un des 12 Saijo O Wazamono)
    Ce sabre présente une poignée de couleur or et noir, rappelant brièvement les couleurs d’un tigre. La garde représente 4 pétales de fleurs, formant un contraste entre la férocité d’un tigre et la douceur des pétales d’une fleur. Le fourreau est de couleur noir, avec des motifs dorés de pétale de fleur, qui semble se détacher les unes des autres. La lame quand à elle est de couleur noir, orné de motifs dorés sur le côté non tranchant de la lame. La longueur de la lame (67cm) en fait un sabre parfait pour le style de combat à une main. Niveau caractéristiques de la lame, celle-ci est extrêmement résistante, et se verra quasiment incassable, la légèreté de la lame ne changeant rien à la solidité de la lame. Mais l’attribut le plus marquant de la lame, outre sa légèreté et sa solidité, est son tranchant. En effet la lame de ce sabre peut couper à travers l’acier, la roche, la légende raconte même qu’aux mains d’un bretteur extrêmement doué, la lame pourrait trancher le diamant.
    Ikki tient cette lame de son maître.
    Lame dans son fourreau :
    Spoiler:
     

.:Personnalité:.

  • Caractère: |Ikki est un jeune homme de principe, on lui a inculqué des règles qu’il s’efforcera au maximum d’appliquer. La première… et sûrement la seule finalement étant de toujours soutenir ses camarades s’ils sont dans le besoin, le jeune homme essaiera de protéger ses amis du mieux qu’il peut. Par contre, il n’exprimera pas forcément ses sentiments envers ses camarades, préférant s’amuser d’eux en les vannant sarcastiquement. Pourtant, Ikki n’est pas quelqu’un de froid, il pourra parler des heures avec ses amis si l’envie lui prend, et pourra rigoler avec eux, et les taquiner…Gentiment bien sûr. Disons juste qu’Ikki aura du mal à avouer qu’il tient à ses camarades, mais ce qui est sûr c’est qu’il ne les trahira jamais.
    Il adore ses sabres, et passe en général plus d’une heure par jour à les bichonner. En plein combat par contre, il n’y fera pas spécialement très attention et se battra uniquement pour battre l’adversaire, mais en dehors des combats il reste très soigneux. Il porte en grande valeur son maître, et ne dira que du bien de lui si le sujet de son maître est d’actualité, cependant si quelqu’un venait à manquer de respect à son maître, Ikki n’hésitera pas à dégainer son sabre, y comprit pour ôter la vie si il le faut.
    Comme dit au dessus, une des principales caractéristiques d’Ikki est le ton sarcastique qu’il peut employer ainsi que sa légère fourberie, qui restera légère cependant, dans le ton de la « plaisanterie »…Pas sûr que ça fasse rire tout le monde. Cependant avec des inconnus, même si il aidera les gens terriblement dans le besoin sans rechigner, la plupart du temps, le sarcasme prend un niveau supérieur, dans le but d’agacer ces personnes.

    Niveau nourriture, Ikki aime bien faire la cuisine, il y est assez doué et peut réaliser des plats assez techniques. Mais si vous voulez que le jeune homme vous fasse à manger, demandez lui un plat bien spécifique à l’avance… Car sinon, vous vous retrouverez avec une invention sucrée ! Cela peut aller du steak au caramel à un poisson parfaitement cuit… saupoudrée de cacao. Oui car même si Ikki adore la nourriture, il a un penchant pour les plats ou desserts sucrés, il lui faut sa dose dans la journée ou son humeur pourrait vaciller. Il semble relié à une très forte relation avec le parfait au chocolat, son dessert préféré, évitez donc de grignoter dans sa coupe !

    Comme tout pirate se lançant à l’aventure, il espère pouvoir mettre la main sur le One Piece, et devenir le seigneur des pirates, même si son objectif est tout simplement de faire connaître son équipage à travers les océans, le reconnaissant comme un puissant équipage, et de voyager dans le but d’aller à Wa No Kuni. Ikki en veut aussi à la Marine, et fera en sorte de leur mettre des bâtons dans les roues si l’occasion se présente ; Cependant sa rancœur envers les marines n’est pas aussi forte que certains de ses camarades, il n’est donc pas aveuglé par la haine envers ceux-ci et sait donc se retirer quand il le faut.
    Au niveau des combats, le jeune bretteur garde toujours son tempérament sarcastique et railleur, il porte une grande confiance en ses capacités et garde en général son sang froid même dans des conditions difficiles. Cependant, voir un des êtres cher à son cœur en très mauvaise état suite à un combat face à quelqu’un le rendra fou de rage, mais cela ne s’exprimera pas par de la colère pure, mais plutôt par un état second ou il voudra à tout prix éliminer l’auteur de ce trouble, les yeux livides, le regard vide… Mais bref, cela à peu de chance de se produire, alors pourquoi s’inquiéter !

    Pour conclure Ikki est un jeune homme amusant à sa façon, un dicton dit « qu’il ne faut pas se fier aux apparences », c’est à moitié vrai pour le jeune homme, car sous ces apparences qui peuvent parfois sembler fourbe, hé bien… Ikki peut vraiment l’être.

  • Son rêve: On ne peut pas vraiment parler de rêve, mais Ikki a pour objectif de faire connaitre son équipage à travers les océans pour faire honneur à son maître, et aussi peut être trouver le One Piece.

.:Passé:.

  • Son histoire: Chapitre I : Prélude.
    L’histoire prend lieu sur l’île de Wa no Kuni, aussi appelé le « Pays des Samourais ». Tout commença un jour de pluie, Une femme capuchonné, enfant dans les bras, s’avançait dans une ruelle sombre, sa silhouette disparaissant peu à peu. Elle ressortit quelques minutes plus tard, sans enfant, courant à toute allure, sous les pleurs de l’enfant en guise de bruit de fond. Les pleurs continuaient sans cesse, mais cela ne changeait rien, cette femme était parti, laissant ce qui devait être son enfant à l’abandon. C’est là qu’un homme, avec hésitation, décida de s’engouffrer dans la ruelle, pour en ressortir avec l’enfant. Les pleurs de celui-ci s’étaient estompés, comme si cet homme avait su le calmer. Pourtant il n’avait pas l’air de ressembler à quelqu’un de commode, assez grand, vêtu d’un kimono, sabre à la taille, et d’une brindille dans la bouche. Et c’est pourtant cet homme qui allait être au centre de la vie du jeune bébé… Marchant, le bébé dans ses bras, l’étrange samouraï marchait tranquillement, même s’il pleuvait des cordes, il n’en avait que faire, il se contenta juste d’esquisser un sourire, fixant le jeune bambin qui lui aussi semblait sourire au samouraï :



    « Qu’est ce que je fais ? Je suppose que je dois me sentir vraiment seul après tout… Hé bien, voilà quelqu’un à qui je pourrais apprendre la voie du bushido… Désormais, tu te nommeras Ikki…Tatsuo Ikki »

    Et c’est de cette façon qu’Ikki, enfant abandonné par ses parents, trouva refuge. Ce samouraï, se nommant Tatsuo Kenbo, l’éleva, puis commença à l’entraîner au sabre à partir de ses 6 ans, d’ailleurs, son maitre était connu sur cette île pour être un très bon épéiste, ce n’était pas le meilleur mais il en restait un samouraï de renom. L’enfance d’Ikki fut des plus heureuses, même si sa vie était rythmé par les entraînements, son maître, qui était devenu en quelque sorte son père, était très gentil à l’égard d’Ikki. Malheureusement le jeune garçon n’avait pas d’ami de son âge, mais il s’entendait très bien avec le groupe d’ami que possédait son maître, même si la différence d’âge était conséquente. L’âge de Tatsuo Kenbo ? Quand il a prit Ikki sous son aile, il était alors âgé de 35 ans. La vie de l’enfant semblait toute tracée, mais un élément allait bouleverser sa vie à jamais.

    Chapitre II : Symphonie de départ.



    Tatsuo Kenbo, le père adoptif et maitre d’Ikki, s’était décidé à quitter Wa No Kuni pour pouvoir monter son équipage de pirate et traverser le monde à la recherche d’ile à explorer. Il forma donc un équipage de pirate avec ses amis, les « Doshaburi no Kaizuoku » en référence au déluge de coups qui s’abattront sur leurs ennemis. Ikki avait alors 13 ans, il était assez grand pour pouvoir partir aux côtés de son père, même si les batailles ardentes du Shinsekai serait de bien trop haut niveau pour lui. Les jours défilèrent, le jeune adolescent attendait avec impatience le moment du départ, et ce jour arriva. C’était un bel après midi d’été, le soleil rayonnait, les oiseaux chantaient, et le bateau était fin prêt. Ikki et Kenbo se préparèrent, et avancèrent en direction du bateau, là ou l’équipage les attendait. C’était le début d’un long voyage, semé d’embuches et de rencontres, et même si le jeune adolescent n’allait pas pouvoir y participer pleinement, cela le remplissait de joie de voir un horizon autre que sa maison et de sa salle d’entraînement. Le bateau était maintenant lancé, et s’immisçait peu à peu dans le Shinsekai.

    « Cela va être amusant je pense ! »

    « Te fais pas trop d’espoir Ikki, tu vas rester dans la soute ! »

    « Tu ferais mieux toi aussi, j’ai peur pour ta sécurité…même si tu es un grand guerrier ! »

    C’est à ce moment là que le sarcasme d’Ikki prit forme, mais tout l’équipage en rigolait, l’ambiance était vraiment festive. Chaque jour, Kenbo entraînait le jeune adolescent pendant des heures, laissant à son bras droit, Izumi Magachi, le soin de gouverner. C’était un homme de confiance doté d’un épéiste d’une habileté au sabre peu commune.

    « Hé bien Ikki, je vais faire de toi un très grand sabreur, une idée m’est parvenu. Même si ton style de combat sera spécialement axé sur des techniques venant de Wa no Kuni, comme j’ai pu te l’enseigner, je pense y ajouter des techniques d’épée venant de l’extérieur, que je t’apprendrais au fil des combats que je disputerais. En attendant d’être fort, tu ne pourras pas te battre avec nous, alors sois patient. »

    Devenir un grand sabreur ? C’était l’un des objectifs d’Ikki, il sera aussi patient qu’il le faut pour atteindre ce statut.

    Chapitre III : Une ile intrigante ballade, découverte d’une île haute en couleur !

    Cela faisait plusieurs mois que les Doshaburi no Kaizoku naviguent sur la mer du Shinsekai, l’équipage s’était fait une petite renommée, à la fois du côté des pirates et du côté de la Marine. Mais l’équipage allait bientôt passer à la première partie de Grand Line, hé oui cela est inhabituel, mais l’un des buts de l’équipage est de visiter le monde en entier, il est donc naturel d’aller sur les mers d’East Blue, de North Blue, etc… Mais avant de partir du Shinsekai, l’équipage voulait au moins visiter une dernière ile de la fameuse partie de Grand Line. C’est donc de cette façon qu’Ikki atterrit sur l’île nommé « Paradis écarlate ». Une fois accosté sur l’île, l’équipage put remarquer que c’était une magnifique île : Beaucoup de plantes, d’arbres tropicaux, tout cela accompagné d’un temps radieux, c’était vraiment un paradis ! Restes à savoir d’où le mot « écarlate » sortait, même si l’ont pouvait constater que le sable de ce qui s’apparentait à une plage était très légèrement rosée, mais rien de bien extraordinaire non plus…
    « Allons visiter cette île ! »
    Et l’équipe commença à fouiller l’île de fond en comble, elle n’était pas énorme en elle-même, bien que traverser la forêt devait mettre une journée. Après quelques heures de marche dans cette forêt, ou le climat était un peu désagréable, l’équipe atterrit dans une ville, qui semblait à moitié abandonné. C’est d’un pas non rassuré qu’Ikki entra dans la ville, il sentait comme des regards ; une fois arrivé au centre ville, Magachi et Kenbo s’arrêtèrent net, puis ils dégainèrent leurs sabres, l’équipage tout entier fit de même, sauf Ikki qui ne comprenait pas très bien la situation.

    « Montrez vous, vous comptiez passez inaperçu avec cette aura meurtrière ? »

    « Hahahaha…HAHAHAHAHAHAHA !! Bien joué pirates ! Nous sommes les habitants de cette ile, de nombreux pirates se sont aventurés sur cette île, tous y ont perdu la vie… Héhéhé, laissez nous vous tuer, et nous laisserons alors pourrir vos cadavres sur la plage, HAHAHAHA !! »

    De nombreux hommes sortirent alors des habitations qui semblaient pourtant abandonnées, tous armé d’une épée ou d’une lance. Ils avaient visiblement envie d’en finir avec les pirates de Doshaburi. Magachi s’avança alors, sabre à la main, puis fonça à toute vitesse sur deux habitants de la ville qui venaient de sortir d’une maison :

    « Il va pleuvoir aujourd’hui…Mon sabre me le prédit… »



    Une guerre ? Une guerre dans le Shinsekai ? Est-ce qu’Ikki était prêt, âgé de seulement 14 ans ? Le jeune homme tremblait, c’était un mélange de peur et d’excitation, il n’osait pas dégainer son sabre, c’est alors que son maitre le reboosta :



    « BATS-TOI IKKI ! CECI EST TON PREMIER VRAI COMBAT N’EST-CE PAS ? ALORS N’HESITES PAS ET METS EN ŒUVRE TOUT CE QUE JE T’AI APPRIS ! ET PAS SEULEMENT TOI, TOUT MON EQUIPAGE, ALLONS Y !! »

    « OUI !!!!! »

    Tout l’équipage rentra dans la mêlée du combat, Ikki dégaina son sabre, ses membres avaient finis de trembler, et son regard semblait plus déterminé que jamais :

    « Je dois faire de mon mieux… Je dois avancer et progresser en tant qu’épéiste ! »

    Par chance, Ikki tomba face à face avec l’ennemi le plus faible de la troupe, qui avait été blessé par un des membres de l’équipage juste avant. Cependant le combat fit rage, et même si Ikki en sortit victorieux, cela n’avait pas été chose aisé, des coupures au niveau de ses bras et de ses jambes avaient été faites à l’issu de ce combat, même si ce n’était rien de grave. Le temps que le jeune adolescent ait fini son combat, l’équipage avait eu le temps de décimer tout les habitants de l’ile, il ne restait que le chef, qui semblait vouloir résister à tout prix ; d’un coup de sabre extrêmement rapide, Kenbo trancha en deux le chef de l’ile, puis il rangea son sabre dans son fourreau. Cette guerre avait fait couler le sang, qui jonchait le sol.

    « Le paradis écarlate hein… Je crois que je comprends mieux pourquoi cette ile est nommée ainsi… »

    « Maitre, ce coup de sabre à l’instant… Vous êtes vraiment très puissant ! Vous l’avez littéralement coupé en deux ! Je savais que vous étiez quelqu’un de remarquable mais je n’avais jamais encore eu l’occasion de vous voir à l’œuvre dans un combat à mort. »

    « Merci, mais je ne dois pas ça uniquement à mes capacités. Ce sabre qui se tient dans mon fourreau est un des 12 Saijou-Oo- Wazamono . Laisses-moi t’expliquer, il existe dans ce monde 83 lames de renom, que tout sabreur rêve d’acquérir. Il y a tout d’abord 50 lames de qualités supérieures, nommées Ryou-Wazamono. Vient ensuite 21 grandes lames, nommées Oo-Wazamono, et pour finir il existe 12 sabres d’exception, les plus puissants au monde, nommées Saijou-Oo-Wazamono. Ce sabre est l’un d’eux, cela explique donc pourquoi je peux trancher les choses avec aisances. »

    « Ouah, plutôt impressionnant, donc sans votre sabre, si je résume… »

    « Continues. »

    « Heu… vous être un grand épéiste maitre ! »

    Cette ile marqua le premier vrai combat d’Ikki, se déroulant en plus au Shinsekai, cela lui apprit qu’il n’avait pas encore le niveau pour se montrer ici, et qu’il fallait travailler d’arrache pied pour pouvoir devenir un grand bretteur.

    Chapitre IV : Requiem de renouveau
    Beaucoup de mois s’était écoulés depuis la visite du « Paradis Ecarlate », et Ikki avait maintenant 15 ans. L’équipage avait fait le chemin en sens inverse et avait traversé la première partie de Grand Line, le voyage sur l’île des hommes poissons s’étant passé sans encombre. Les Doshaburi no Kaizoku étaient désormais sur la mer de West Blue, avec un objectif bien en tête : Se poser. Hé oui l’équipage avait maintenant navigué sur presque toutes les mers, visités beaucoup d’iles, et étant activement recherché par la marine après plusieurs attaques de bases, il était grand temps de songer à se poser quelque part et d’arrêter l’activité de pirate. C’est donc dans une petite île sur West Blue qu’ils trouvèrent refuge : Une ile sympathique, avec des habitants assez chaleureux, bien qu’il y ait la présence de quelques pirates, des marins d’eau douce qui n’avait pas l’ombre d’une chance face à l’équipage de Kenbo, qui avait connu tant d’aventures. A l’arrivée du bateau sur cette ile, il y avait foule, tous étaient intrigués par la venue de l’équipage dans une petite ile de West Blue. C’est là qu’Ikki fit la rencontre de Genki, un garçon de son âge qui allait par la suite devenir son ami. Le temps passa, et les deux compères devinrent de plus en plus proches, même si il n’avait pas beaucoup de temps pour se voir, les journées d’Ikki étant rythmé par les entraînements. Mais le peu de temps qu’ils pouvaient passer ensemble était toujours très amusant, le jeune adolescent savait qu’il pouvait compter sur Genki, et réciproquement. La vie continuait, le temps passait, et Ikki avait maintenant 17 ans. C’était maintenant devenu un bretteur samouraï assez accompli, son maitre pouvait être fier de lui :

    « Il faudrait que je pense à te donner un sabre digne de ce nom, celui que je t’ai offert lors du début de notre voyage est plutôt mauvais. »

    « Rien ne me ferait plus plaisir, même si je me suis un peu attaché à celui-ci depuis le temps. D’ailleurs ou est le votre ? »

    "Mon sabre ? Je l’ai caché, il ne me sert plus à rien désormais, une telle lame doit rester camouflé aux yeux de l’île."

    Ailleurs, à l’autre bout de l’île, quelque chose de terrible se tramait : Une flotte de marine débarquait sur l’île, une lourde flotte, possédant à son bord un vice amiral ainsi que quatre contre amiral pour l’épauler, suivi de toute une troupe de Marines. La raison de leur venue ? Un des citoyens de l’ile, ayant prit connaissance par hasard de la prime de l’équipage des Doshaburi no Kaizoku, n’a pas hésité une seconde à les dénoncer à la Marine pour pouvoir recevoir une récompense ; comme quoi l’argent peut révéler la vraie nature des gens. La Marine avançait donc peu à peu vers l’habitation de l’équipage, reclus au fond de la petite forêt de l’ile, toute l’île était secouée, les Marines ici ? Beaucoup ne comprenait pas. Un pirate revint du centre ville de l’ile, en sueur, il s’empressa de prévenir Kenbo et Magachi :

    « La…La Marine est là !! »

    L’annonce résonna dans la maison de l’équipage, Ikki n’en revenait pas. Il essaya de prendre la situation avec un certain sarcasme, pour cacher son anxiété.

    « Hé bien, j’en connais qui sont dans de beaux draps… »

    « Oui… Nous, pas toi… »

    « Hein ? »

    « Ta tête n’est pas connu de la Marine, tu étais la plupart du temps sur le bateau quand l’affrontement avec la Marine avait lieu, je ne peux pas te laisser courir un tel risque.. »

    Kenbo s’approcha d’Ikki, puis l’assomma d’un coup sur la nuque.

    « Cachez le dans la forêt ! Et donnez-moi un sabre pour combattre ! »

    « Oui ! »

    Quand Ikki se réveilla, il était dans la forêt, sous un arbre, son dernier souvenir était celui de son maitre lui parlant. Il se leva puis se précipita en direction de sa maison : A quelques mètres de celle-ci, il aperçut les membres de la Marine en sortirent, tous gravement blessé, sans exception. Il attendit que ceux-ci soit parti pour pouvoir ensuite rejoindre la maison de l’équipage. Ce qu’il y vit le terrifia : Tout l’équipage avait été décimé ! Les compagnons du jeune bretteur étaient étendus au sol, sous une mare de sang, même Magachi semblait avoir perdu la vie lors de ce combat, Ikki n’en revenait pas. Il chercha du regard son maitre, Kenbo, et le trouva adossé au mur, il semblait visiblement en mauvais état, tranché de toute part.



    « Maitre ! »

    « I...Ikki… tu t’es réveillé… Je… Je ne voulais pas que tu me voies dans cet état… »

    « Reposez vous maitre, arrêtez de parler… »

    « Mon heure est venu Ikki… Mais ton heure à toi ne fait que commencer… Tu es devenu fort… Ne pleures pas, en devenant pirate… je savais que cela allait arriver un jour… Ikki… mon sabre est enterré à coté de l’arbre sous lequel tu t’es réveillé… Prends le, tu en es digne maintenant… Va maintenant, et deviens un grand pirate… Mon fils…. »

    « … »

    Kenbo décéda. Ikki ne put s’empêcher de pleurer, et ne montra plus aucun signe de vie pendant quelques jours, restant choqué par le drame qui avait eu lieu. Il trouva du réconfort auprès de son ami Genki, qui l’aida à traverser cette phase.

    Chapitre finale : Une nouvelle ère.

    2 ans ont passé depuis ce tragique accident, Ikki a maintenant 19 ans. Le jeune bretteur s’était décidé : Il allait partir à l’aventure, monter son propre équipage et se faire connaitre. C’est d’un pas décidé qu’Ikki partit de son ile, en compagnie de son ami Genki. Quelles aventures allaient-ils vivre ? Nul ne peut le prédire.
    La maison des pirates, elle, est devenue vide. Tout ce qu’il reste est une lettre, une lettre d’Ikki adressé à son maitre :

    « Maitre, j’ai suivi votre vœu et j’ai décidé de devenir pirate. J’ai monté mon propre équipage, avec l’aide de mon ami Genki, et je compte bien me trouver des amis à qui je pourrais vouer ma confiance. J’espère faire de belles rencontres et ne pas entacher l’honneur des samourai de Wa no kuni, du moins je ferais de mon mieux pour rendre honneur à votre enseignement. J’ai pris votre sabre, comme vous me l’aviez demandé, j’en prendrais grand soin ne vous inquiétez pas. Passez le bonjour à tout l’équipage de ma part depuis le Paradis, je suis sûre que je vous y rejoindrais un jour, quand je serais devenu un grand pirate, alors regardez moi...père ! »




Pseudo


Âge: 17
Pays: France
Présence sur le forum :7/10
Code du règlement : Le rat est passé par là ~
Mot de la fin: Alright let's do it !
Où as-tu trouvé ce forum: Un ami à moi.

Codage © Flyremoon

Revenir en haut Aller en bas
Katsura Yume
Pirate solitaire
Pirate solitaire
avatar


Messages : 74
Berrys : 91
Date d'inscription : 10/12/2011

MessageSujet: Re: Présentation d'un samourai pas comme les autres   Sam 18 Fév - 22:36


Bienvenue (:
You can play.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Présentation d'un samourai pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation d'un sorcier pas comme les autres [validée]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sea World :: Port du commencement :: Présentations :: Archives-